WASH Vacancies closing done

Please note that WASH Vacancies, which IRC has managed since 2008, is closing done as of 1 July 2017. This information service no longer fits in with IRC’s new role as a think-and-do tank.

For those wishing to publish WASH-related vacancies we refer you to vacancy sites such as Josh’s Water Jobs

Advertisements

UN CO-FACILITATEUR CLUSTER EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (H/F) – RCA

Contexte : République Centrafricaine, basé à Bangui avec des déplacements fréquents sur le terrain

Durée du contrat: 12 mois, à pourvoir dès le 1er aout  

Le rôle : Sous la supervision du Directeur Pays, votre rôle sera de dynamiser les relations de travail avec  les institutions gouvernementales, l’agence chef de file du cluster, le coordinateur du cluster et les ONG membres du cluster Eau, Assainissement et Hygiène (EAH) afin d’assurer une réponse cohérente et efficace en mobilisant les  parties prenantes  pour répondre à la crise humanitaire  et au relèvement en RCA.
Plus précisément, vos principales activités seront les suivantes :

  1. Fournir un soutien à toutes les fonctions de base du cluster EAH, en étant capable d’assurer l’intérim du coordinateur du cluster en cas d’absence de celui-ci;
  2. Développer un plan d’action de mise en œuvre et de suivi du Cadre Opérationnel Stratégique (COS);
  3. Identifier les lacunes (techniques et opérationnelles) des partenaires au regard des ambitions du COS;
  4. Identifier les besoins en renforcement de capacités des partenaires, promouvoir les standards et stratégies techniques approuvés dans le COS (citées ci-dessus), et former les partenaires à ces standards. Assurer une mise à jour et un ajustement continu de ces standards techniques, en fonction des retours d’expériences terrain (animation de groupes de travail);
  5. Assurer un suivi opérationnel des projets des partenaires du cluster EAH;
  6. Définir et mettre en œuvre avec les partenaires une stratégie de préparation et de réponse aux urgences pour le pays.

Le cluster EAH en RCA: C’est un cluster particulièrement actif, sous le lead de l’Unicef et du gouvernement qui met à disposition un coordinateur de cluster dédié. Le cluster regroupe 25 partenaires sectoriels,  dont les ONGs internationales et locales. Le gouvernement centrafricain est quant à lui représenté par le biais de sa Direction Générale de l’Hydraulique ainsi que de son Agence Nationale de l’Eau et de l’Assainissement.
En 2017, le cluster EAH cible 1,6 millions de personnes  pour la mise en œuvre de projet de réponses d’urgence, ainsi que de relèvement précoce. L’appel de fond pour l’année 2017 s’élève à 37,3 millions de dollars.
La stratégie du cluster EAH est structurée en plans de réponses opérationnels dans le Cadre Opérationnel Stratégique, avec 8 thématiques techniques :

– Standards Eau;

– Standards Assainissement;

– Standards Promotion de l’ Hygiène;

– Stratégie EAH pour personnes déplacées (IDP);

– Stratégie EAH en accompagnement des retours (IDPS, rapatries)

– Stratégie EAH dans les structures de soins;

– Stratégie EAH et Nutrition;

-Stratégie EAH et Choléra;

– Stratégie EHA et Ebola ;

– Stratégie EHA dans les écoles ;

– stratégie de préparation et de réponse aux urgences.

 

Pour un meilleur ancrage proche des problématiques de terrain, le cluster EAH est subdivisé avec des points focaux et des sous clusters.

Action contre la Faim a été à nouveau retenue comme organisation compétente, expérimentée et capable d’assurer la fonction de cofacilitateur du cluster EAH en 2017, notamment après une expérience de cofacilitation positive en 2016. Ce poste est une excellente opportunité de se familiariser avec les mécanismes de coordination du cluster EAH et l’architecture humanitaire du système des Nations Unies. Placé dans le contexte de la République Centrafricaine, qui fait face à des besoins humanitaires variés, complexes et inter reliés, ce poste présente de nombreux défis sur des thématiques techniques variées, avec une dimension de stratégie opérationnelle et de coordination importante.

Contexte de la mission RCA : Action contre la Faim (ACF) intervient en République Centrafricaine (RCA) depuis 2006. Forte de son expérience dans le pays, les actions menées ont répondu au contexte changeant du pays en appliquant à la fois des approches d’urgence (avec notamment le mécanisme de réponse rapide aux mouvements de population), de relèvement précoce et de développement en fonction des zones et des besoins. Les projets, pour la plupart multisectoriels, sont aussi bien développés pour les populations urbaines, rurales que pour les déplacés dans les domaines de la Nutrition-Santé ; Santé Mentale et Pratique de soins ; Eau, Assainissement et Hygiène ainsi que la Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence. Réputée pour son expertise technique, sa capacité de réponse d’urgence et sa connaissance du terrain, ACF jouit également d’un bon niveau d’acceptance auprès des bénéficiaires favorisant la sécurité des équipes qu’elle déploie sur le terrain.

La mission RCA est aujourd’hui composée de 4 bases opérationnelles (Bangui, Bouar, Bossangoa et Sibut), et d’une équipe de 260 staffs nationaux et 30 expatriés.

Programmes EAH sur Bangui: un nouveau projet qui s’intègre à nos programmes Nutrition et SMPS à Bangui. La composante Wash in Nut s’est avérée essentielle afin de garantir une qualité de prise en charge et d’hygiène adéquate dans les UNT et UNTA soutenues par ACF. Une équipe EAH de 6 personnes sera dédiée à ce projet, et travaillera dans 9 Formations Sanitaires différentes dans la ville de Bangui et sa périphérie (commune de Bégoua). Aussi, dans le cadre de son intervention d’urgence, ACF met en œuvre un projet denommé “Forage mobile” dans les zones de retour, de déplacés et des zones de crise épidémiologique.

Les conditions de vie sur Bangui : A Bangui, le climat est de type équatorial avec une saison humide de mai à octobre et une saison sèche de novembre à avril. Les températures annuelles moyennes vont de 24°C à 27°C, les maximales atteignant 34°C.
Les expatriés logent dans des maisons communes qui sont équipées d’électricité et d’une connexion internet relativement bonne mais pas très stable.
Les chambres disposent de moustiquaires, de ventilateurs ou de climatisation et certaines disposent de leur propre salle de bain.
La vie n’est pas très chère à Bangui. Le perdiem et les frais de vie donnés sont suffisants pour permettre des sorties régulières même si le choix est réduit. De nombreux restaurants de tous types existent et de nombreux maquis proposent poisson et autres spécialités locales.
Le couvre-feu étant à minuit en semaine et 1 heure le week-end, il est possible de trouver de nombreux endroits agréables où se détendre après le travail et les weekends. Avec de nombreuses ONG présentes en RCA, les soirées inter ONG sont fréquentes. Une infrastructure sportive est accessible avec piscine, tennis, squash et salle de sport.

Le candidat : Titulaire d’une formation supérieure en Eau, Assainissement et Hygiène, vous justifiez d’une expérience professionnelle significative d’au moins 2 ans dans la coordination de programmes EAH. Vous disposez d’excellentes compétences en gestion de projet notamment sur  les étapes de suivi et évaluations des projets EAH et avez un sens de la diplomatie et de la communication développé.
Rigoureux, organisé et flexible, vous disposez d’une bonne capacité d’écoute et d’analyse.
De plus, vous avez une bonne résistance au stress et êtes capable de travailler dans un milieu sécuritaire instable.
La maîtrise du français (oral et écrit) est indispensable, l’anglais un atout.

 

Conditions :

Rémunération de 1805 à 2305€ bruts mensuels selon expérience

Une allocation spéciale rareté (12% du salaire brut) est attribuée pour ce poste.

Prise en charge du transport, des frais de bouche et d’hygiène, hébergement collectif, mutuelle

5 semaines de congés payés et 20 JRTT par an

Research Assistant/Research Fellow in Water Engineering for Developing Countries at Cranfield University

Here at Cranfield, we can offer you the opportunity and resources to really develop your career.

The Cranfield Water Science Institute has over 25 years of successful research and teaching based on the knowledge, skills and abilities of our staff and our undoubted ability to partner with and develop our post-graduate students.  We host a suite of unique, near industrial-scale facilities that attract funding from across the water sector as well as from government and charitable trusts and we have strategic partnerships with several water utilities. The quality of our research and teaching on water and sanitation for low income countries was recognised this year through award of the Queens Anniversary Prize for Higher & Further Education.

Our expanding Water & Sanitation Group is committed to improving access to safe, affordable, and sustainable water and sanitation worldwide. As part of delivering on this ambition we wish to recruit a Research Fellow with capabilities aligned to the Group’s emerging interests to support both teaching and research. We are looking for a highly motivated individual to deliver pioneering research that changes water and sanitation thinking and practice. You will join a leading provider of progressive educational and research support for international development, delivered through ground breaking collaborations with the private and public sectors.

You will have a PhD (or be close to completion) or equivalent degree in a field related to water engineering with particular emphasis on applications in low income settings (or associated subject), a track record of winning and delivering research projects sponsored by both the public and private sectors, a peer-reviewed publication track record on WASH topics and experience of teaching and supervision at post-graduate level.

Your experience should have provided you with a close understanding of the contemporary challenges facing the WASH sector and practical knowledge of the design and implementation of WASH interventions.

We are looking for someone with excellent oral and written communication skills who is comfortable and confident dealing with senior colleagues and research sponsors.

Cranfield University is committed to promoting a harmonious working and learning environment where everyone is treated with respect and dignity, recognising that the contribution of all its people will be most effective in conditions which are inclusive.

We have been awarded an Institutional Athena SWAN Bronze award and have also achieved a Bronze Opportunity Now award.  We also run the Leadership Foundation’s Aurora Programme, which is a leadership development programme, aimed at women in an academic, technical or professional service role.

Your career at Cranfield will be enhanced through access to fully equipped shared laboratory and pilot facilities, extensive research and business training through our learning and development team and doctoral training centres in a collegiate and supportive environment.

For an informal discussion, please contact Prof Sean Tyrrel, Professor of Bioaerosol Science/SWEE Director of Education on +44 (0)1234 758320 or (E); s.tyrrel@cranfield.ac.uk

Interviews to be held: 9 August 2017

School/Department: School of Water, Energy and Environment
Based at Cranfield Campus, Cranfield, Bedfordshire
Hours of work: 37 hours per week, normally worked Monday to Friday
Contract type: Fixed term contract, Period 18 months
Salary
£31,620 to £35,244 per annum (Postdoctoral Research Fellow)
£23,485 to £26,900 per annum (Research Assistant, i.e. without PhD)
Apply by: 19/07/2017
More details here.